· 

Comment entretenir votre lumière intérieure ?

En chacun d’entre nous, il y a une lumière intérieure.

C’est ce petit je ne sais quoi qui fait de nous ce que nous sommes, qui fait qu’on nous apprécie, qu’on nous remarque ou que l’on se souvienne de nous.

 

Lorsque certaines personnes se plaignent d’être transparentes aux yeux des autres, il est fort à penser que leur lumière intérieure est éteinte. Pourquoi ? Parce qu’elle doit d’abord être présente en nous-même avant de pouvoir irradier sur les autres.

 

Il y a peu, je discutais avec une autre blogueuse d’une citation de Will Smith : 

"Si vous n’êtes pas en train d’améliorer la vie de quelqu’un d’autre, alors vous perdez votre temps. Votre vie ne deviendra meilleure qu’en rendant celle des autres meilleure."

Je lui disais que je n’étais pas entièrement d’accord avec ça. Pourquoi ?

Parce que selon moi, il est important de pouvoir cultiver sa lumière intérieure, sa propre sérénité et sa conscience de soi avant de pouvoir aider les autres à en faire de même.

Sous peine de s’épuiser mentalement à "fixer" les autres avant de se "fixer" soi-même.

 

Aussi, si je vous livre ici ces quelques conseils pour entretenir votre lumière intérieure, c’est parce que moi-même je les applique tous les jours et que je me "fixe" avant d’essayer de "fixer" les autres y compris mes propres enfants.

 

Voici mes secrets pour entretenir ma / votre lumière intérieure :

Bien dormir et se coucher tôt

C'est pourtant simple mais il y a une différence entre les deux.

Notez que se coucher tôt veut dire de façon générale d’écouter son corps et son horloge intérieure.

Quand vous êtes fatigué(e), dormez. Ne tirez pas sur la corde, ne visionnez pas 2 saisons de suite d’une série sur Netflix.

 

Mon astuce quand je tombe de sommeil mais que je m’entête à regarder la télé : c’est de me dire que l’acteur qui tourne dans le film est probablement déjà en train de dormir lui et qu’en plus il a été payé pour le tourner. Pas moi.

Je vous assure que c’est radical.

 

Pour bien dormir, je vous recommande tout simplement une bonne literie : matelas, sommier et oreiller.

J’ai particulièrement opté pour un oreiller ergonomique, à mémoire de forme qui soutient bien mes cervicales. Résultat : très peu de mal de dos et une meilleure réactivité due à des cervicales "toniques".

 

Bien manger et manger sainement

Se priver de nourriture très peu pour moi !

Mais par contre, j’essaye de manger sainement en plus de bien manger. 

Je fais 3 repas par jour et au moins une pause dans la journée où je mange de préférence quelque chose de sain.

 

Depuis 2018, j’ai commencé un rééquilibrage alimentaire (j’en parle ici) et j’ai drastiquement réduit la viande.

Pour manger sainement cependant, pas forcément besoin d’exclure la viande de votre alimentation. Il suffit seulement de trouver les habitudes alimentaires qui fonctionnent pour vous, tout en prenant soin de votre santé.

 

Mangez suffisamment de légumes, de protéines et un peu moins de féculents. Dans les îles, nous avons des produits locaux extraordinaires comme le fruit à pain avec un indice glycémique très faible ou encore la banane jaune ou plantain qui cale bien en étant goutue et riche en fibre.

 

Boire beaucoup d’eau

Visez au moins 1.5L si vous habitez en France hexagonale ou dans un pays tempéré et 2L si vous êtes dans les îles.

Boire n’est seulement bon pour se désaltérer mais sert aussi à hydrater la peau et oxygéner le cerveau.

Cerveau éteint = lumière intérieure éteinte.

Cerveau alerte = lumière intérieure flamboyante !

 

Méditer ou prier

Selon vos croyances personnelles, vous pouvez remercier Dieu d’avoir la possibilité de voir un jour de plus ou remercier l’univers de vous favoriser comme il le fait.

 

Dans tous les cas, vous pouvez manifester ou demander ce qui vous tient à cœur.

Ne sous estimez pas le pouvoir de la manifestation ! C’est important de pouvoir suivre ses rêves encore faut il savoir ce qu’on veut !

Manifester ses rêves c’est définir ce que l’on veut et dans un laps de temps donné.

 

Personnellement, ça m’aide chaque jour à avancer. C’est aussi très fort et gratifiant lorsque ce que je manifeste se réalise. Je me sens écoutée et protégée.

 

Faire un sport ou développer le gout de l’effort pour une discipline de votre choix

Pour moi c’est le yoga. C’est une discipline qui m’a sauvé la vie.

Avant de commencer le yoga, je souffrais de terribles lombalgies à cause de mon endométriose. J’ai dépensé des fortunes en kinésithérapies, sans succès.

Le yoga m’a donné ce que je n’avais pas encore : de la discipline, de l’autonomie et l’élongation dont j’avais besoin pour déplier mes muscles et mes vertèbres.

 

Développer une routine de beauté

La beauté passe aussi par la beauté extérieure même si ce n’est pas l’essentiel. Aimer son reflet dans le miroir est quand même plus gratifiant que de se détester foncièrement.

Pour info, je n’ai jamais vu de leader se détester physiquement. Tous ont fait des sacrifices pour obtenir le physique souhaité ou du moins qui se rapproche de leur idéal (pas de perfection, attention !) 

 

Ici, le dimanche soir c’est sacré. D’ailleurs, pour beaucoup de personnes c’est le "Sunday self care" littéralement "le dimanche je prends soin de moi".

Un masque, un gommage, un soin… peu importe, du moment que cela vous fait du bien !

 

Vivre dans le présent

Se réjouir des petites choses de la vie : un sourire d’enfant, une marque de politesse, une journée qui s’est bien passée… c’est savoir profiter de ce qui nous entoure sans arrière-pensée.

C’est aussi apprendre à laisser le passé derrière soi et à avoir quelques projets.

En gros, se construire sans se stresser en pensant trop au lendemain.

 

Tenir un journal de gratitude ou savoir faire preuve de reconnaissance chaque jour

J’ai découvert il y a peu le "5 minutes journal" de Intelligent Change. C’est un journal intime où l’on peut consigner ses pensées du jour et faire l’inventaire de 3 choses qui nous arrivées de bien dans la journée.

Finalement, même lorsque je pense n’avoir rien fait de productif dans mes dernières 24 heures, je me rends compte que j’ai cuisiné pour mes enfants ou que j’ai aidé une amie, etc.

Avoir de la reconnaissance pour les petites choses positives qui nous sont arrivées, c’est attiser sa propre lumière intérieure !

Shoppez votre 5 minutes journal ici.

 

Crédits photo: Jupiter Kayonga & V. Kancel

S’entourer de personnes bienveillantes : amis ou famille

Revoyez votre cercle. Ne laissez pas des personnes dont la lumière est éteinte essayer de vous entrainer avec eux vers la noirceur d’âme.

Evitez les conversations inutiles, les cancans, les diffamations et les histoires triviales.

 

J’ai appris à faire le deuil de certaines personnes (encore bien vivantes !) parce qu’elles ne cheminent plus sur mon chemin de vie et/ou qu’elles sont malveillantes.

Gardez à l’esprit qu’on ne peut pas aider quelqu’un qui ne veut pas être aidé !

 

Savoir s’éduquer

Lire ou se former sont de bons moyens de s’éduquer.

Entretenir ses connaissances en lisant ou en écoutant des MOOC, j’adore !

Les podcasts sont devenus aussi de vraies sources d’inspiration et de connaissances au fil des années. Vous en connaissez ?

 

 

J’espère ainsi que ces quelques conseils vous aideront à entretenir votre lumière intérieure !

Ne laissez personne ni aucune lumière éteinte vous faire douter de vos valeurs.

N’oubliez pas que quand une lumière brille elle peut aveugler !

Certaines personnes préférèrent vivre dans la noirceur ou dans l’ombre éternellement par manque de confiance. 

Alors osez briller, osez être vous !

Écrire commentaire

Commentaires: 0