· 

Multipotentielle, don ou tare?

Don pour beaucoup, tare pour d’autres. Opportunité pour toutes. Quelle est la différence ?

Eh bien c’est ce que l’on décide d’en faire ! Tout ne tient qu’à vous !

Bonjour, je m’appelle Vanessa et je suis une multipotentielle ! Bonjour Vanessa !

Mon don (car oui j’en ai fait un don!) c’est que j’aime tout mais pas assez.

Je commence toujours mes projets ou une idée qui me tient à cœur sur les chapeaux de roues.

Mais voilà… parfois …je n’arrive pas à terminer ce que j’ai commencé.

 

On peut aussi dire que je suis une indécise, une scanneuse ou une lâcheuse… personnellement, je préfère voir le côté positif de la chose !

Pour moi une multipotentielle est une personne qui s’intéresse à un vaste nombre de sujets et qui se lance à fond dedans lorsqu’elle entreprend quelque chose.

Et là je ne parle pas que de business.

Ca peut être une formation, votre scolarité, votre nutrition, votre bien-être ou même en amour !

Vous vous imaginez vous, vivre un amour à moitié parce que vous devez vous protéger ?

Parfois, l’abandon de ses propres préjugés et des attentes de la société qui estime qu’il faut terminer tout ce que l’on a commencé (« termine ton assiette! » ça vous parle ?) est nécessaire pour éviter de passer à côté de belles expériences.

Elles se solderont peut être par un abandon ou un échec mais ce seront des leçons et non pas des projets inaboutis.

 

Alors revendiquez vous multipotentielle ! Voici mes clés pour vivre pleinement ce don qu’il vous a été donné :

Rien ne vous empêche de faire plusieurs choses en même temps le tout c’est d’être organisée.

 

En tant que businesswoman, j’ai plusieurs sociétés donc plusieurs gestions à organiser. Oui ORGANISER c’est le maître mot.

J’utilise beaucoup l’art du journaling ou du bujo pour m’aider à garder mes objectifs tout en ayant une bonne visibilité de ce que je dois faire. J’ai par exemple plusieurs carnets reliés entre eux qui correspondent chacun à l'une de mes sociétés. Dès que j’ai une inspiration, des notes à prendre, des tâches à effectuer, je note chaque idée dans le carnet qui lui est propre.

 

Qui a dit que vous deviez forcément terminer ce que vous avez commencé ? La société !

Je plussoie ! La société et ses standards. 

Soyez anticonformiste et brillez là où on ne vous attend pas. C’est ce qui fait ma force.

Je me rappelle avoir dit à une connaissance de longue date il n’y a pas si longtemps « j’ai fermé une société l’année dernière et depuis j’en ai ouvert cinq. »

Pour certaines personnes l’échec ou l’abandon c’est le bout de la route. Au contraire, si vous en faites une force ça peut être une toute nouvelle qui se dessine.

 

Ne sous estimez jamais non plus la destinée qui soustrait à vous ce qui ne vous convient plus et éloigne de vous certains projets qui n’auraient pas de bonne finalité.

Croyante ou pas, Dieu ou l’univers agit pour vous si vous lui manifestez vos désirs et vos souhaits.

 

Multi potentielle, c’est avoir de multiples talents et compétences d’où un avantage certain lorsqu’on veut réussir dans le monde du business.

Moi par exemple, je suis bonne en vente, en marketing, en infographie, en photographie, en langues étrangères et le tout m’aide énormément dans la gestion de mes business. 

J’ai commencé à apprendre le Japonais il y a quelques années mais j’ai arrêté avant d’avoir un bon niveau.

Par contre, avant d’arrêter, j’ai pris le soin de passer un examen et d’obtenir un certificat de niveau.

Mon conseil ?

Si vous avez plusieurs compétences et que vous êtes prolifique dans plusieurs domaines, soyez sûre de valider vos connaissances par un diplôme ou un certificat.

Ce seront autant de preuves qui rendront vos potentialités légitimes.

 

Se lasser vite peut aussi dire que l’on sait quand il faut s’arrêter.
Perdurer dans un bateau qui prend l’eau, un loisir qui ne nous apporte rien de bon au moral ou tenir à finir un projet d’entreprise qui n’apporte rien au portefeuille n’est pas synonyme de résilience mais de ne pas savoir dire non quand il le faut.
Les multipotentielles, souvent inconsciemment, identifient ce qui ne va pas dans leur projet et se désolidarisent de celui-ci pour autre chose qu’elles trouvent plus viable.

 

En gros, mes chères amies, il est crucial de vous connaitre vous-même ainsi que vos propres limites. 

Comme le ferait une tierce personne, quand vous êtes en face d’une situation d’abandon, demandez vous pourquoi vous n’avez pas envie de continuer. Dans votre cœur, dans vos tripes, qu’est ce qui vous dit de tout lâcher ?

Et au final, est ce que si grave que ça si vous abandonnez quelques projets ?

L’essentiel est de ne pas abandonner en la vie non ? N’ayez pas peur de vous lancer ! Osez dans l’entrepreneuriat, osez dans ces études ou ce sport que vous avez toujours voulu commencer, osez ce nouveau partenaire de vie…

 

La vie est faite pour être vécue alors osez, vivez, abandonnez, apprenez et recommencez! 

Crédit photo: PEXELS

Commentaires: 1
  • #1

    Maiss (vendredi, 22 juin 2018 17:39)

    Tellement vrai! Je me reconnais là dedans et franchement ce sont les gens autour qui m’ont fait douter à un moment et qui m’ont presque convaincu que c’était de la pure instabilité...heureusement, c’est tellement ancré en moi que les « on dit » n’ont rien changé...wait and see �